Trouvez un bien à vendre sur toute la France. Déposez votre petite annonce.

Que faut-il savoir avant d’acheter un bien immobilier ?

Vous souhaitez devenir propriétaire et débutez la consultation des annonces pour repérer le bien immobilier de vos rêves. Cet achat n’est pas anodin, il y a quelques points indispensables à vérifier avant de signer le compromis de vente. Dans un premier temps, nous indiquerons les points concernant l’ensemble des biens immobiliers puis nous préciserons les points à vérifier si vous achetez en copropriété ou une maison individuelle.

© Auremar

Les points à vérifier avant votre achat

Avant toute chose, vérifiez que l’interlocuteur est bien le propriétaire du bien immobilier en lui demandant l’acte de propriété.

Vous avez visité un bien et vous le trouvez à votre goût mais… pour être sûr de vous, faites un tableau avec une colonne dans laquelle vous indiquez ce que vous aimez. Et une autre colonne dans laquelle figure ce que vous n’appréciez pas. Surtout, laissez vous une période de réflexion afin de na pas acheter sur un coup de tête.

Une fois que vous avez un bien immobilier qui vous intéresse, il est indispensable de le visiter à différents moments de la journée et de la semaine afin de voir l’ensoleillement, l’ambiance du quartier, la circulation, les nuisances éventuelles.

Repérez les infrastructures qui sont autour de votre bien. Les infrastructures de transports qui vont valoriser votre bien comme le train, les autoroutes et celles qui vont nuire à votre bien comme une centrale nucléaire, une déchetterie, une éolienne…

Il est important de contrôler la surface du bien. Pour les biens en copropriété, regardez la surface indiquée sur le document de la loi Carrez qui est obligatoire. En revanche, pour les maisons individuelles ce diagnostic n’est pas obligatoire. Nous vous invitons à faire appel à un géomètre expert car une éventuelle surestimation de surface constitue un excellent argument pour faire baisser le prix.

Les points à vérifier en copropriété

En copropriété, il y a des charges à payer qui varient d’une copropriété à une autre, n’oubliez pas de demander au vendeur les derniers relevés de charges de copropriété. Le montant peut-être très important.

Comme pour une maison il est important de regarder l’état général de l’immeuble et de vérifier s’il y a eu récemment des travaux réalisés (toiture, ascenseur, ravalement de façades…) ou s’ils sont prévus. Sachez que s’ils sont effectués et que le paiement est en cours, il faudra négocier avec le vendeur le paiement des échéances restantes. De même si les travaux ont été votés mais non démarrés.

Il est important de connaître l’ambiance de la copropriété. Pour en avoir une idée, le meilleur moyen est de demander les derniers procès verbaux des assemblées et de consulter le règlement intérieur. Ces documents vous permettront d’évaluer la vie au sein de la copropriété.

Les points à vérifier en maison individuelle

Pour une maison ancienne, il faut regarder dans un premier temps l’état des murs, du toit, l’électricité, la plomberie, etc. Faites vous aider par des personnes de votre entourage ou d’un professionnel capable de les vérifier si vous ne pouvez pas le faire vous-même.

Pour l’extérieur, contrôlez si les murs sont mitoyens et la délimitation du terrain.

Consultez le plan d’occupation des sols disponible en mairie pour connaître l’état d’avancement de projet d’aménagement du territoire autour de votre maison.

S’il existe des parties annexes comme un garage, une véranda, il est important de s’assurer qu’ils on bien fait l’objet des demandes obligatoires (permis de construire, demandes de travaux).

Si la maison a subi des travaux récents, vérifiez qu’il y a une assurance dommages ouvrages qui sert à l’indemnisation en cas de malfaçons.

Pour les taxes locales, assurez-vous que l’administration est bien informée de toutes les modifications sinon les montants des taxes indiqués seront erronés.